PeerTube Luxembourg

The first Open Source video sharing platform in Luxembourg

PeerTube is a self-hosted ActivityPub-federated video streaming platform using P2P directly in your web browser.

Bibliographie

 

Uelzecht-Kanal

L’« Uelzecht-Kanal » est le premier programme de télévision luxembourgeois diffusé à côté  de la chaîne TV national RTL Hei Elei. Les émissions sont réalisées par les élèves du Lycée des Garçons d’Esch-sur-Alzette (LGE). La première émission a eu lieu le 24 mars 1996.

L’idée du canal remonte à 1989 quant Edourd Maroldt, professeur d’allemand au LGE, donnait un cours facultatif sur le multimédia au lycée. Deux ans plus tard, ce cours a été introduit comme option dans les classes de troisièmes. Les élèves apprenaient à écrire des articles de presse et à se servir de caméras pour réaliser des films documentaires.

L’idée naissait de montrer les résultats de ces cours au grand public. Après cinq ans de préparation, l’équipe TV, sous la direction de Edouard Maroldt, était prête pour aller «on air».

Le lundi 18 mars 1996, le Conseil communal de la Ville d’Esch approuvait, d’un commun accord, le projet de lancement du nouveau programme de télévision « Uelzecht-Kanal ».

Lors de l’inauguration le 22 mai 1996, en présence de la Ministre de l’Education, Erna Hennicot-Schoepges, le Directeur du LGE, Georges Konsbruck, remercia l’initiateur du projet, Edouard Maroldt. Le responsable de la rédaction du canal, Jean-Claude Knebeler, présentait le concept du programme TV. Fabrice Spelta expliquait l’infrastructure technique et les équipements mulimedia. La première documentation diffusée le même jour avait pour thème la violence chez les jeunes.

Edouard Maroldt n’est pas seulement connu pour l’encadrement de la télévision scolaire et l’enseignement de l’allemand au LGE, mais également comme auteur et dramaturge. Il était chargé de cours de linguistique appliquée au Centre universitaire de Luxembourg, de 1984 à 1988. Par ailleurs, il fut chargé de cours de diction allemande et d’art dramatique aux conservatoires de musiques de Luxembourg et d’Esch/Alzette.

Pour le vingtième anniversaire de l’Uelzechtkanal, Edouard Maroldt a publié le livre Esch-sur-Belval : Uelzechtkanal 1996-2016.

Bibliographie

 

 

Video et Audio Streaming

Dem Gast seng EilenDen éischten Video-Streaming um Internet zu Lëtzebuerg koum 2001 aus dem Nascht vun enger Koppel Tureilen an der Scheier vum Gast Klares. Eng kléng Erënnerung un déi Pionéierzäit.

Gepostet von Marco Barnig am Montag, 13. April 2020

La première diffusion en direct d’un contenu audio sur Internet a eu lieu le 5 septembre 1995 quand ESPN SportsZone a transmis le reportage d’un jeu de baseball à des milliers d’écouteurs, moyennant une nouvelle technologie développée par la Startup américaine Progressive Networks. La société est devenue RealNetworks en septembre 1997 et a alors présenté son premier système de streaming vidéo sur Internet.

En été 2001 les ingénieurs du Service Exploitation Internet de la Division des Télécommunications de l’Entreprise des P&T Luxembourg ont mis en place leur première plateforme streaming, permettant la diffusion de contenus vidéo et audio au Luxembourg sur le réseau Internet fixe.

A l’époque une plateforme streaming était composée de cinq composants:

  1. un encodeur qui numérisait et comprimait le signal analogique d’une source vidéo ou audio.
  2. une station de stockage pour enregistrer le contenu digital comprimé qui n’était pas transmis en direct sur Internet.
  3. un serveur streaming qui convertissait le contenu, enregistré ou transmis en direct, dans un flux de paquets IP, pour le diffuser sur Internet.
  4. un lecteur vidéo ou audio installé sur les ordinateurs des internautes.
  5. un système d’encryption et d’identification du client final pour gérer la fourniture de contenus payants et pour garantir la protection des droits d’auteur.

A l’époque trois technologies majeures étaient disponibles sur le marché, à savoir :

Chacune de ces technologies était propriétaire, mais RealNetworks et Quicktime utilisaient quelques standards ouverts. Le serveur Darwin était la version en source libre du serveur Quicktime. Chaque technologie avait ses avantages et ses défauts. Pour cette raison une infrastructure large, composée de trois ordinateurs avec CPU Pentium III, avait été installée pour exploiter les trois systèmes. Les serveurs étaient dénommés Milano, Roma et Cannes. Le système d’exploitation Windows 2000 Professional (version 5) tournait sur Milano, Windows 2000 Server sur Roma et Linux RedHat 7.0 sur Cannes.

Le premier contenu audio diffusé en direct était la radio culturelle 100komma7. Le premier contenu vidéo diffusé en direct provenait d’une caméra infra-rouge installée dans le nichoir d’une chouette effraie (Schleiereule, Tyto Alba en latin, Tureil en luxembourgeois). Le nichoir a été construit par Gast Klares dans une ancienne grange réaménagée, située à Betzdorf. L’installation électrique et audiovisuelle dans le nichoir a également été réalisée par Gast. La figure qui suit montre des photos prises par le constructeur. Une description détaillée est disponible sur son site web.

photos Gaston Klares 2001

Un ordinateur AMD 850, équipé d’une carte de numérisation vidéo, était relié via un routeur à un raccordement ISDN mis à disposition par P&T Luxembourg. Dès qu’un internaute cliquait sur l’icône de la webcam, le serveur streaming établissait un appel vers le raccordement ISDN dans la grange et l’ordinateur démarrait la transmission des données. On utilisait un stream de 35 kbit/s pour transporter le signal vidéo ensemble avec le son vers le serveur streaming.

Un premier oeuf a été pondu le 21 avril 2001, fin mai il y en avait neuf. En mi-juin on voyait au moins quatre petites chouettes sorties de leurs oeufs. Le 13 juillet 2001 toutes les jeunes chouettes ont été été marquées par une bague autour d’une jambe, ils étaient sept au total. Les internautes pouvaient suivre en direct la vie familiale dans le nichoir et constater les départs successifs des petits de leur nid. Début septembre 2001 la chouette cadette quittait le nichoir et les parents partaient également.

La figure qui suit montre la page d’accueil du site web personnel de Gast Klares qui était hébergé à l’époque (juillet 2001) sur le service WebPlaza de P&T Luxembourg.

page web personnelle de Gaston Klares 2001

L’expérience de streaming vidéo a été répétée en 2002, entre fin avril et fin août. Gast avait perfectionné l’installation audiovisuelle dans le nichoir avec deux caméras infra-rouge qui étaient commutées toutes les deux minutes pour montrer les chouettes sous différents angles de vue. L’Entreprise des P&T avait remplacé le raccordement ISDN par une ligne fixe à 128 Kbit/sec. Les photos prises par Gast du commutateur vidéo et du nouveau matériel de transmission sont affichées ci-après.

photos Gaston Klares 2002

Quatre jeunes chouettes avaient quitté le nichoir avant fin août 2002. Cette année on ne pouvait pas seulement observer les chouettes effraie sur son ordinateur, mais également sur son mobilophone via GPRS. La première communication GPRS dans le réseau LUXGSM avait été établie le 13 févier 2001 et une phase de test “Friendly User” avait démarré en mai 2001. Une année après le GPRS était en service commercial depuis plusieurs mois.

En 2003 la transmission vidéo se faisait moyennant une ligne LuxDSL de P&T Luxembourg avec une vitesse upload de 192 Kbit/sec. Six petites chouettes étaient issues d’une première couvée, une deuxième couvée, entamée en juillet, avait été abandonné après deux semaines.

Gast a publié en 2010 un vidéo-clip muet de 26 minutes qui montre différentes scènes à l’intérieur du nichoir pendant une saison. J’ai raccourci cette vidéo et ajouté de la musique composée par AIVA. Voici le résultat:

A partir de 2004 Gast Klares a continué à transmettre les vidéos du nichoir des chouettes effraies avec ses propres moyens, sans le support de l’Entreprise des P&T. Sur son site web on peut se renseigner sur l’évolution, année par année. En 2008, la chouette effraie a été désignée oiseau de l’année par l’association Natur & Emwelt. Dans ce contexte RTL a diffusé un reportage sur le baguage de huit jeunes chouettes au domicile de la famille Klares, en présence du ministre de l’environnement Lucien Lux et de toute la presse.

Dans sa vie professionnelle Gast Klares est agent technique auprès de POST Luxembourg. Dans sa vie privée il est musicien, écologue, steampunker, spécialiste haute tension Tesla, mais surtout un bricoleur génial. Il maintient un site web spécialisé Steampunk et Luxembourg Steampunk Society. En 2016 le Luxemburger Wort l’a désigné comme Daniel Düsentrieb luxembourgeois.

La mosaïque photo ci-après montre quelques-unes des nombreuses facettes de Gast.

En ce qui concerne l’évolution de la plateforme streaming des P&T, elle a gagné une certaine notoriété auprès du monde professionnel le 12 décembre 2001 quand la conférence de presse des partenaires Arbed, Aceralia et Usinor a été transmise via Intenet sur la plupart des sites du Groupe. Lors de cet événement le Président de la Direction Générale, Guy Dollé, s’est adressé à l’ensemble des salariés pour les informer que le nom provisoire NewCo du Groupe issu par la fusion des trois partenaires, annoncée en février 2001, sera remplacé par le nouveau nom ARCELOR.

En 2002 l’Entreprise des P&T avait mis en place le site web pilote kino.pt.lu en partenariat avec la société Pixelfarm. Sur ce site on trouvait les trailers des films à l’affiche dans les cinémas ainsi que quelques documentaires provenant des archives du Centre National de l’Audiovisuel (CNA).

Quelques années plus tard (2005) la plateforme streaming avait évolué vers un portail large bande bbportal.pt.lu. Les internautes raccordés par LuxDSL pouvaient s’abonner aux programmes Eurosport et Eurosport News pour seulement 2,00 € par mois. Un abonnement MTV Live coutait 1,50 € par mois.