GAFAM AI

La présente contribution est la suite de mon article récent Le web intelligent. AI est l’abbréviation de Artificial Intelligence, GAFAM est l’acronyme de Google, Apple, Facebook, Amazon et Microsoft. On appele ces cinq entreprises les géants du Web.

Dans l’article précité, on a passé en revue les produits commerciaux d’intelligence artificielle de Google et Amazon. Abstraction faite de Siri, Apple n’a pas encore lancé ses propres services AI pour le public, mais l’entreprise a publié sa première publication scientifique sur l’intelligence artificielle le 22 décembre 2016 (Learning from Simulated and Unsupervised Images through Adversarial Training).

Facebook publie depuis quelques années déjà des articles scientifiques sur l’intelligence artificielle et dispose de son propre site web Facebook Research. Parmi les activités de recherche on trouve Applied Machine Learning, Computer Vision, Data Science, Human Computer Interaction & UX, Natural Language Processing & Speech, Facebook AI Research (FAIR). Facebook n’offre pas encore de services AI en ligne, mais quelques logiciels qui accompagnent ses publications scientifiques sont disponibles en téléchargement sur son site web de recherche.

Parmi les entreprises GAFAM, Microsoft est le pionnier de la recherche technologique. Avec plus de 10.000 publications scientifiques et plus de 800 chercheurs internes dans ses laboratoires, Microsoft est le “leader” incontesté des services d’intelligence artificielle, appelés Microsoft Cognitive Services.

Microsoft a démarré ses services AI en 2015 et présente actuellement une panoplie impressionnante de produits commerciaux afférents. Rien que dans le domaine de la vision, les cinq services en ligne suivants sont à la disposition des développeurs:

Nous allons tester les trois premiers services avec les mêmes photos que celles utilisées pour les tests de Google Cloud Vision et Amazon Rekognition.

Microsoft Computer Vision

Parmi les données fournies par le service Computer Vision, les informations principales sont:

  • une description succincte de la photo
  • des étiquettes (tags) concernant le contenu
  • une catégorie
  • le sexe et l’âge des personnes

tags: indoor, child, baby, sitting, boy, young, toddler, room, high

Au sujet de la photo de Charles et Capucine ci-dessus, la description fournie est “a ltitle boy eating a piece of cake”. La catégorie est “others”, le sexe et l’âge (male et 0 ans pour Charles, female et 3 ans pour Capucine) sont indiqués correctement. Les étiquettes attribuées à la photo sont toutes correctes. Une meilleure description serait toutefois: “a baby boy and a toddler girl are eating a piece of cake”.

En ce qui concerne la photo ci-dessous, la description “person sitting on a beach in a park” est fausse. Le sexe (female) de Charles est également faux, l’âge (1 an), les étiquettes et la catégorie (outdoor) sont correctes.

tags: outdoor, ground, tree, grass, park, way, sidewalk

La prochaine photo s’appelle “a little girl sitting at a table with a cake”. La petite fille est en réalité le petit garçon Charles. Google Vision et Amazon Rekognition avaient le même problème de reconnaître les jouets. La catégorie (people-young) et les étiquettes sont OK. Le visage n’est pas reconnu par l’algorithme de Microsoft, ce qui explique l’absence des informations au sujet du sexe et de l’âge.

tags: table, person, indoor, child, little

La première photo de Thomas ci-après est décrite comme “a baby sitting in front of a cake”. Décidément le service Computer Vision de Microsoft favorise les gâteaux. Rien  à critiquer au sujet du sexe (male), âge (0 ans), catégorie (people-young) et étiquettes. Même la fenêtre à l’arrière-plan est reconnue correctement.

tags: person, indoor, sitting, baby, window, orange, high

La prochaine photo est intitulée “a baby sitting on a table”. Catégorie (people-young), sexe (male), âge (1 an) et étiquettes sont également correctes, abstraction faite du tag “cabinet” qui n’est pas approprié.

tags: cabinet, indoor, person, table, sitting, boy, little, baby, orange, toddler

La dernière photo de Thomas ci-après s’énonce “a young boy laying in the snow”. La catégorie est “people”, l’âge (2 ans) est correcte. Ce qui n’est pas cohérent, c’est l’indication du sexe féminin pour une personne libellée comme petit garçon.  Ce qui dérange en outre, c’est l’étiquette “bed”.

tags: snow, person, outdoor, little, boy, child, yound, laying, bed, toddler

Malgré les quelques erreurs et incohérences, il semble que l’application Computer Vision de Microsoft soit plus performante que Google Vision et Amazon Rekognition.

Microsoft Emotion

Contrairement aux services AI de Google et Amazon, Microsoft propose un service spécifique pour la reconnaissance des émotions dans les visages.

emotions: neutral, neutral

Je partage les avis de “visage neutre” pour Charles et Capucine sur la photo ci-dessus et de “joie” sur le visage de Charles sur la photo ci-dessous.

emotion: happiness

La troisième photo de Charles, où le visage n’est pas reconnu, n’est pas affichée dans l’application “Emotion” de Microsoft.

visage non détecté

emotion: neutral

Sur la photo en haut Thomas affiche effectivement un visage “neutre”, tandis que sur la photo en bas on décèle une légère surprise.

emotions: neutral, surprise

Microsoft Computer Vision est le seul service qui interprète correctement l’émotion de Thomas sur la photo qui suit:”sadness”.

emtion: sadness

Microsoft Face

La comparaison de visages est également un service spécifique dans la famille des produits AI de Microsoft. La comparaison des jumeaux Charles et Thomas est difficile pour les humains et on pardonne à l’application Computer Vision de prétendre que les deux personnes sont identiques, avec une très grande certitude.

Charles et Thomas : même personne

On pardonne moins que Computer Vision nous dit que Capucine et Charles sont la même personne, même s’il y a une petite ressemblance.

Capucine et Charles: même personne

C’est toutefois incompréhensible que Charles et Astor sont identifiés comme les mêmes personnes,

Charles et Astor: même personne

tandis que Capucine qui souffle des bougies sur un gâteau n’est pas reconnue comme Capucine.

Capucine et Capucine: personnes différentes

Marco n’est pas reconnu non plus comme même personne sur deux photos ayant un écart d’âge de 40 ans. Décidément le service “Microsoft Face” doit encore faire beaucoup de séances de “deep learning” pour se perfectionner. Heureusement les outils afférents pour parfaire la reconnaissance des visages fait partie du service en ligne “Face” de Microsoft.

Marco et Marco: 40 ans d’écart > personnes différentes

Google Vision n’offre pas encore un service public de reconnaissance des visages. Si on compare l’application Microsoft Face avec le service de reconnaissance faciale d’Amazon, il faut dire que ce dernier a plusieurs longueurs d’avance. Les services Microsoft Cognition offrent toutefois des options de “training” pour parfaire la reconnaissance des visages, ce qui manque encore pour Amazon Rekognition.