Second Life

Second Life (SL) est un métavers (ou univers virtuel) en trois dimensions (3D), sorti en 2003. Ce programme informatique permet à ses utilisateurs d’incarner des personnages virtuels (avatars) dans un monde créé par les résidents eux-mêmes. Les utilisateurs peuvent créer le contenu du jeu : vêtements, bâtiments, objets, animations et sons, etc., ainsi qu’acquérir des parcelles de terrain dont ils obtiennent la jouissance en utilisant une monnaie virtuelle auprès de Linden Lab, la société qui développe et maintient le logiciel SL et qui assure la maintenance du matériel requis pour l’hébergement des données. Profitant d’une grande médiatisation les premières années après le lancement, l’univers a connu un franc déclin à partir de fin 2007, mais s’est stabilisé dans la suite à un niveau de 60.000 connexions quotidiennes par une communauté d’environ 800.000 personnes qui se connectent au moins une fois par mois sur Second Life.

La société Linden Lab a été créée en 1999 par Philip Rosendale qui a développé en 1995 un logiciel de vidéoconférence, appelé FreeVue. Cette application a été acquise par RealNetworks une année plus tard et Philip Rosendale est devenu le CTO (Chief Technical Officer) auprès du nouveau propriétaire.

Pour visiter Second Life et se promener dans les mondes virtuels il faut disposer d’un logiciel de visualisation 3D. Linden Lab offre son propre SL Viewer et supporte des applications développées par des tiers, par exemple Alchemy, Firestorm, Kokua, Catznip, Singularity, … Il y a un seul visualisateur graphique qui fonctionne sur les mobiles (iOS et Android) : SpeedLight.

Un logiciel en source libre pour développer et héberger des mondes virtuels, compatible avec Second Life, est connu sous le nom de OpenSimulator, souvent appelé OpenSim.

Second Life bénéficie d’une communauté d’usagers très engagés. Parmi eux on trouve Inara Pey, une bloggeuse anglaise renommée qui rapporte depuis février 2008 sur la réalité virtuelle, et notamment sur Second Life, sur son site web Living in a Modem World.

Il faut également citer Bernard Drax, alias Draxtor Despres, un musicien, cinéaste et journaliste né en Allemagne, qui est le producteur des épisodes vidéo Drax Files : World Makers et Our Digital Selfes.

Dans la série des fichiers Drax l’auteur présente différents artistes qui ont été particulièrement créatifs dans Second Life. Bernard Drax a démarré la publication des vidéos SL en mars 2013. Au début il a ajouté une nouvelle épisode toutes les deux semaines. Dans les années suivantes les éditions ont été plus espacées. Une liste de tous les fichiers Drax réalisés jusqu’à présent figure à la fin de cette contribution.

En 2007 l’artiste luxembourgeois Pit Vinandy a commencé à créer une maquette virtuelle de la Ville de Luxembourg dans Second Life. Pit Vinandy est surtout connu comme CyberPiper par les amateurs de musique ou comme marionnettiste du Bimbo-Theater par les enfants.

CyberPiper

En février 2009, le consultant James G Neville, alias Sitearm Madonna, propriétaire de la société Development One LLC, a réalisé la vidéo musicale “Fare Thee Well”, avec les avatars CyberPiper Roelofs (musicien), Kaddan Yue (danseuse) et Duchess Shepherd (danseuse) dans les coulisses de Second World Luxembourg.

Le projet Luxembourg en 3D de Pit Vinandy est devenu célèbre grâce à Beryl Koltz, Bernard Drax et Pepa Cometa. Beryl Koltz est une réalisatrice cinéma et conceptrice multimédia luxembourgeoise qui a été récompenseée de nombreux prix internationaux pour ses oeuvres. En 2010 elle a réalisé le film documentaire Strangers in the Night. Ce film est un double portrait. Celui de Pit Vinandy de son état civil, et de CyberPiper Roelofs, son double virtuel et scénique. CyperPiper est virtuellement marié depuis deux ans à une inconnue qu’il n’a jamais rencontrée et qui vit réellement à New York. C’est vers cette ville que le film se dirige pour filmer ce rendez-vous que le monde virtuel et la réalité se sont donnés à Central Park.

En juin 2011 Pit Vinandy a présenté le film “Strangers in the Night” sur RTL dans l’émission “am 20vir”.

Quelques jours plus tard le film a fait l’objet de l’émission “Kultur” sur RTL.

En septembre 2014 Pit Vinandy a publié lui même une vidéo sur Youtube avec le nom “Just to be”, présentant un concert de CyberPiper dans Second Life.

Une année plus tard, en octobre 2015, Bernard Drax réalisait la 33ième épisode des “Drax Files – World Makers” qui présente l’artiste Second Life luxembourgeois Pit Vinandy, avec sa création Luxembourg 1867.

Un mois après c’était le tour de Pepa Cometa, une autre cinéaste Machinima renommée au sein de la communauté Second Life. Le 19 novembre 2015 elle a publié la vidéo Pfaffenthal (Luxembourg,1867), une promenade virtuelle à travers les faubourgs, construits en 3D par Pit Vinandy.

En 2017, le Musée d’histoire de la ville de Luxembourg a organisé des rencontres virtuelles dans le quartier du Pfaffenthal de Pit Vinandy. Sur la page web Visit Luxembourg on pouvait lire que « Stëft », un petit gavroche qui connaît son quartier comme sa poche, ainsi que d’autres protagonistes, présentent l’histoire de leur faubourg. Après la visite virtuelle guidée on pouvait créer son avatar sur Second Life et continuer la découverte depuis son domicile.

La visite virtuelle du Pfaffenthal figure toujours sur le site web du Musée d’histoire de la ville de Luxembourg et des promenades guidées, sur écran ou avec des casques de réalité virtuelle, sont régulièrement organisées. En ce qui concerne Pit Vinandy, il s’est tourné les dernières années vers des technologies 3D plus modernes comme Sansar et Roblox, avec lesquelles il continue à créer des mondes virtuels luxembourgeois.

Liens

Drax Files : World Makers